Carey Price, actif commercial ou coéquipier à long terme? – La narration de hockey axée sur les données ponctuelles qui va droit au but.

Il y a peu d’options à explorer pour le GM Marc Bergevin en matière de prix de négociation. Un commerce aussi important ne tomberait pas dans la catégorie du commerce prêté, quiconque pour l’acquérir devrait y être pour le long terme. Il est peu probable que Bergevin veuille que Price reste également au sein de la division.

Cela ne laisse que quelques équipes éligibles. Ces équipes devraient répondre à certaines exigences spécifiques. Ils auraient surtout besoin d’un gardien de but numéro un, d’être en mesure d’acquérir la grande capitalisation qui vient avec le prix et d’avoir des actifs commerciaux souhaitables pour Montréal. Ces actifs commerciaux sont des éléments qui conviendraient à la structure de reconstruction d’une équipe qui vient d’échanger son gardien vedette, comme un gardien de but en retour, des choix au repêchage et des espoirs de premier plan.

Les Predators de Nashville sont une équipe avec laquelle les Canadiens ont une histoire d’échanges. Les autres équipes qui répondent aux exigences de l’échange sont les Blue Jackets de Columbus et les Jets de Winnipeg.

Cela dit, il est finalement peu probable que Carey Price soit échangé. Il est aimé des fans et un membre de longue date de l’organisation. Il est prêt à servir Montréal pour de nombreuses années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.